L’importance de conserver le français (Dans nos écoles – La liberté du 11 novembre)

De nombreux jeunes de la DSFM s’investissent autour de différentes causes au cours de leur scolarité. C’est le cas de Caleb Dorge, élève de 11e année au Centre scolaire Léo-Rémillard. Le jeune a participé, en tant que paneliste jeunesse, à la conférence de l’association canadienne d’éducation de langue française (ACELF) le vendredi 23 octobre. Parler de la francophonie minoritaire est quelque chose qui tient à cœur à Caleb Dorge. « Quand j’étais plus jeune, je ne réalisais pas l’importance du français. Puis j’ai commencé à m’y intéresser vers ma 5e ou 6e année. J’ai réalisé que conserver le français était important. » Lire l’article au complet…